« Comment lutter contre la corruption, une plaie coûteuse pour l’économie et la crédibilité de ses principaux acteurs ? », avec Nicola Bonucci, directeur des Affaires juridiques de l’OCDE, et Patrick Moulette, chef de la Division anti-corruption à l’OCDE, le mardi 7 juin à 12H30 *

Publié le 24 mai 2016

* Une légère collation sera proposée à partir de 12h15

seezat-15

Chaque année, des sommes importantes sont dilapidées en pots-de-vin versés à des agents publics étrangers en contrepartie d’avantages commerciaux. Au-delà des simples chiffres, la corruption perturbe les règles de concurrence et des marchés publics, favorise d’autres formes de criminalité, affecte l’allocation des ressources publiques et rompt le lien de confiance entre les citoyens et les autorités publiques.

Signataire de la Convention de l’OCDE sur la lutte contre la corruption entrée en vigueur en 1999, pour laquelle elle a fortement œuvré, la France est déterminée à renforcer ses moyens de lutte contre la corruption avec le projet de loi dit « Sapin II » en discussion dans les prochains jours au Parlement.

Liens utiles :

Retrouvez tous les ateliers de l’OCDE ici.